Multiples

Forum français pour les systèmes de personnalités/alters et leurs proches
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Switch et influence passive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dwelt
Admin
Admin
avatar

Messages : 101
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Switch et influence passive   Lun 3 Avr - 17:18

Switch et Influence Passive

Source : DID-research - Identity alteration, switching


Le switch [changement de place] fait référence à un alter prenant le contrôle du corps au dépend d'un autre alter, à un alter donnant le contrôle à un autre alter, ou à un alter gagnant plus de contrôle sur le corps par rapport à un autre alter.

Un switch peut être d'un commun accord, forcé ou déclenché. Si deux alters choisissent de changer l'un avec l'autre, ils ont en général un certain degré de co-conscience l'un avec l'autre et peuvent choisir d'être au front ensemble ou de rester actif et conscient du monde extérieur après le switch. Toutefois, même avec un switch consensuel, l'alter qui fait un pas en arrière, pour ainsi dire, peut alors se retirer à l'intérieur pour une raison quelconque. Une variante du switch consensuel est un switch planifié qui est accepté bien avant d'arriver. Par exemple, l'hôte peut demander à un alter plus studieux de l'aider à passer un examen à une date précise. D'un autre côté, un switch qui est forcé n'est pas souhaité par l'autre alter impliqué. Cela peut être dû à l'alter au front qui se retire de façon inattendue, ce qui oblige un autre alter de prendre rapidement le contrôle afin d'éviter des blessures, de l'embarras, ou d'autres problème, ou encore que l'alter changeant pousse un autre alter plus faible au contrôle contre sa volonté. Enfin, les switchs déclenchés ne sont désirés par aucun des alters impliqués et arrivent en réponse à des stimuli qui forcent au contrôle un alter capable de les gérer. Par exemple, un alter a été créé pour supporter les abus d'un agresseur spécifique et le système rencontre cette personne dans un magasin, cet alter sera très suceptible d'être envoyé au front pour qu'aucun autre alter ne soit blessé.

Il doit être gardé à l'esprit que certains système utilisent le terme "trigger" [déclencheurs] pour parler de stimuli autant positifs que négatifs, qui peuvent attirer l'attention d'un alter. Par exemple, des canards sur un ruisseau peut être un déclencheur pour un alter de 7 ans, qui essayera de sortir ; ou un coup de téléphone d'une personne étant un bon ami d'un alter pourra déclencher l'arrivée au front de cet alter. Toutefois, comme certains systèmes utilisent ce termes uniquement dans un contexte négatif qui cause une réaction dissociative ou post-traumatique, il faut faire attention lorsque l'on utilise ce terme de façon positive.

Un switch peut être lent, plutôt rapide, ou rapide de façon incontrôlable. Les switches lents sont généralement consensuel, où les deux (ou plus) alters sont co-conscient à des degrés divers et vont lentement s'effacer et se retirer afin de permettre à l'autre alter de gagner en contrôle. Des switches lents peuvent aussi indiquer que le système est fortement dissocié et dépersonnalisé et que les alters luttent pour se connecter au corps et à l'esprit. A l'opposé, les switches rapides peuvent être consensuels, planifiés, forcés ou déclenchés. Les switches déclenchés sont plus susceptibles d'être rapides, mais trop de déclencheurs ou de stress peut aussi mener à des cycles rapides. Des cycles rapides, parfois aussi appelés "rolldexing" ou switch-carrousel, arrive quand plusieurs alters sont poussés au front en succession rapide. Cela peut impliquer plusieurs alters au front en l'espace d'une heure, ou même de quelques minutes ! Cela peut être très perturbant pour ceux impliqués et peut interférer avec la formation de souvenirs, la concentration, et le fait de rester discret et caché.

Certains indicateurs qu'un switch peut être sur le point de se produire peut inclure : se sentir étrange, dépersonnalisé ou déréalisé ; une vision troublée ; se sentir distancé par rapport à la situation, ou bien ralenti ; sentir la présence d'un alter ; ou sentir que le temps est en train de "sursauter" (indiquant des épisodes mineurs de "perte de temps").

Des signes externes qu'un switch peut venir de s'être produit peut inclure : des clignements d'yeux appuyés comme si la personne venait de se réveiller ; des spasmes musculaires peu intenses ou des secousses ; de la désorientation ou une confusion visible ; regarder l'horloge ou sa montre ; ne pas sembler être capable de se souvenir de ce qui vient juste d'arriver ; se plaindre d'un mal de tête peu intense ou modérée ; ajuster ses vêtements ou sa posture ; se racler la gorge avant de parler ou un changement de ton ou d'intonation ; changer de vocabulaire, syntaxe, préférences, opinion, tempérament, aptitudes, ou de personnalité générale.

Un switch total est rarement nécessaire. Au lieu d'un alter changeant pour accéder au front, ils peuvent exercés une influence passive sur l'alter étant déjà dehors. L'influence passive peut être décrite comme une intrusion d'un alter qui n'est pas proéminent dans l'esprit ou utilisant le corps. Cela peut se manifester par des pensées étrangères à soi, mais aussi des émotions, des opinions, des préférences, des besoins, ou des actions différentes. Ces intrusions peuvent varier en force et peuvent avoir pour conséquence de provoquer des actions inexplicables de la part de l'alter au front, ou des paroles non-souhaitées. Ces intrusions peuvent aussi permettre à l'alter au front de gagner des aptitudes ou des capacités qu'il n'a pas en temps normal (comme la capacité de parler en public en dépit d'une phobie sociale) ou bien perdre des aptitudes et capacités qu'il a normalement (comme lire ou reconnaître des personnes importantes de sa vie). Les souvenirs qui sont transmis lors de l'influence passives peuvent ne pas rester une fois l'influence terminée, quittant l'alter au front qui sera incapable de se les rappeler. De même, l'influence passive peut rendre certaines émotions, sensations, souvenirs inaccessibles à l'alter au front jusqu'à ce que l'influence se termine.

L'influence passive est beaucoup plus commune que le switch, et est beaucoup plus discrète et dure à remarquer. Même les switches sont rarement aussi évident ou extrême que ce que les médias décrivent. Ils sont rarement accompagnés de changement de vêtements, s'annonçant en public ou bien seulement aux amis proches qui ont exprimés l'envie de savoir quel alter est dehors, ou de changements drastiques de comportement ou de personnalités. La plupart des systèmes développent une bonne capacité à cacher leur condition. Le déni et la minimisation des symptômes sont aussi communs.

" J'ai un enfant-alter en particulier qui a un très bon sens de l'humour, et une partie de son rôle est de nous aider à ressentir la joie et à adoucir notre humeur. Il commente souvent des choses que je vois ou entends en envoyant des images assez drôles dans mon esprit pour me faire rire. En général, je ne suis pas dérangé par ce genre de contact avec mes alters, même quand ils se faufilent et me dont ressentir des choses douloureuses comme des flash-backs ou des émotions difficiles, et parfois certains pensent ou ressentent des choses qui sont contre ma morale personnelle, et qui sont dures à accepter. Ce que je trouve vraiment difficile, c'est quand je retrouve des preuves qu'ils sont sortis et ont fais des choses. Je trouve ça vraiment effrayant parce que je ne peux nier qu'ils sont réels et séparés de moi-même."
- Wizard

"Les gens qui ne sont pas familier du Trouble Dissociatif de l'Identité peuvent voir les murs entre les alters et leurs souvenirs comme étant concerts, mais ce n'est pas si simple. Parfois, la séparation est claire et l'amnésie est totale ; mais d'autre fois, la limite peut devenir tellement floue qu'il est dur de dire qui est qui. C'est le cas de notre système et des murs entre moi, l'hôte, et notre personnalité originale : je me rappelle plusieurs de ses souvenirs de façon très claire et il peut être dur de dire si ce sont les miens ou les siens. Cela peut laisser quelqu'un très incertain de son identité et le pousser à se demander qui il est vraiment."
- Static Nonsense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dwelt-multiple.blog4ever.com/
 
Switch et influence passive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» grammaire : besoin d'aide pour la voix passive
» La traduction de la voix passive...
» Passive morphology in Classical and Modern Arabic and English
» L`Église catholique est-elle trop passive.....
» La forme du verbe trilétaire à la voix passive / المبني للمجهول من الفعل الثلاثي

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiples :: Discussions :: Documentation-
Sauter vers: