Multiples

Forum français pour les systèmes de personnalités/alters et leurs proches
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les troubles alimentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deexalis
Traducteur
Traducteur
avatar

Messages : 12
Localisation : Dans ma tanière

MessageSujet: Les troubles alimentaires   Lun 17 Juil - 19:33

Les troubles alimentaires


Source : DID-research : Eating and feeding disorder


Le trouble dissociatif de l’identité (TDI) est fréquemment comorbide avec les troubles concernant l’acte de manger et concernant le fait de se nourrir, plus communément appelés troubles alimentaires.

Les troubles alimentaires incluent le pica (préciser si en rémission : peut concerner enfants et adultes), les troubles de la rumination (préciser si en rémission), les troubles de l’évitement/de la restriction alimentaire (préciser si en rémission), l’anorexie nerveuse (préciser si en rémission partielle ou totale ; doux, modéré, sévère, extrême ; type restrictif ou frénétique / type de purge), boulimie nerveuse (préciser si en rémission partielle ou totale : doux, modéré, sévère, extrême), les troubles de l’alimentation frénétique (préciser si en rémission partielle ou totale : doux, modéré, sévère, extrême), d’autres troubles alimentaires spécifiés, ou non-spécifiés.

Les troubles alimentaires sont caractérisés par « une perturbation persistante du fait de se nourrir/s’apparentant au fait de se nourrir qui entraîne une consommation ou une absorption altérée des aliments et qui entrave de manière significative la santé physique ou le fonctionnement psychosocial. » Les diagnostics du trouble de la rumination, des troubles alimentaires évitants/restrictifs, de l'anorexie nerveuse, de la boulimie nerveuse et des troubles alimentaires frénétiques sont mutuellement exclusifs, mais le pica peut être diagnostiqué en plus de tout autre trouble alimentaire.

Le pica implique l'alimentation persistante et inappropriée de substances non-nutritives et non-alimentaires. S’il est suffisamment grave, cela peut être diagnostiqué parallèlement à une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l'autisme, une schizophrénie ou un état médical dans lequel il pourrait normalement être associé.

Le trouble de la rumination implique de régurgiter à plusieurs reprises des aliments qui peuvent être re-mâchés, ré-avalés ou crachés. Ceci n'est pas dû à des problèmes gastro-intestinaux, à d'autres troubles médicaux ou à un autre trouble alimentaire. Il doit être suffisamment sévère pour être diagnostiqué aux côtés d'un handicap intellectuel ou d'un développement neurologique.

Le trouble alimentaire évitant/restrictif concerne une perturbation de l’acte de manger ou du fait de se nourrir (comme un manque d’intérêt apparent au fait de manger, ou éviter la nourriture en fonction de ses caractéristiques sensorielles, ou sans se préoccuper des conséquences du fait de se nourrir) « comme en témoigne l’échec persistant à satisfaire des besoins nutritionnels et/ou énergétiques appropriés », résultant en une perte de poids significative, une déficience nutritionnelle, une dépendance à l’alimentation entérale ou orale de suppléments nutritionnels, ou une ingérence marquée dans le fonctionnement psychosocial. Ce trouble n’est pas dû à un manque de nourriture disponible ou à une pratique culturelle, et il n’est pas associé avec un autre trouble alimentaire. Il n’est pas dû à une autre condition médicale ou trouble mental, bien qu’il puisse être comorbide avec d’autres conditions médicales et troubles mentaux s’il est plus sévère qu’il ne devrait l’être de part ces conditions.

L’anorexie nerveuse concerne une restriction de l’apport énergétique, ce qui mène à une perte de poids significative. Elle est associée à une peur intense de prise de poids ou des comportements empêchant la prise de poids ainsi qu’une perturbation de la perception que l’on a du corps ou de sa morphologie, une auto-évaluation du poids corporel et de la forme, ou un manque de reconnaissance de la gravité de la condition. Les types de restrictions encouragent à la perte de poids comme les régimes amaigrissants et le sport amincissant tandis que les troubles de la rumination ou de l’évitement encouragent la perte de poids par le biais de la frénésie ou du comportement de purge (comme le « vomissement auto-induit ou la mauvaise utilisation de laxatifs, de diurétiques ou de lavements »).

La boulimie nerveuse est caractérisée par des périodes de frénésie alimentaire (manger de grosses quantités de nourriture sans avoir le sentiment d’avoir le contrôle) et des comportements de restriction ou de purge comme ceux que l’on voit dans l’anorexie nerveuse. « L’auto-évaluation est indûment influencée par la forme et le poids du corps ». C’est différent de la frénésie alimentaire / de la purge de l’anorexie nerveuse selon le poids.

Le trouble de la frénésie alimentaire est caractérisé par des épisodes récurrents de frénésie alimentaires comme on le voit dans la boulimie nerveuse, en additionnant 3 points ou plus suivant : manger plus rapidement que d’habitude, jusqu’à être inconfortablement rempli, ne pas ressentir physiquement la faim, ou s’isoler après se sentir embarrassé au vu de la quantité ingérée, ou se sentir dégoûté de soi-même, déprimé, ou très coupable après avoir mangé.



Se nourrir est très difficile pour nous. Nous avons appris de notre mère que la nourriture est quelque chose qui rend tout meilleur et qui améliore l’humeur (quand elle mange, elle n’a pas forcément faim). Ce n’était pas si mal jusqu’à ce que l’un d’entre nous se rende compte que si nous gagnions trop de poids, les hommes ne s’intéresseraient pas à nous.
Tout ça, c’est du passé. Tout ce qu’il nous reste maintenant sont des envies incontrôlables durant la journée. Chaque jour nous devons nous battre contre nous-même, nous restreindre nous-même pour ne pas trop manger. J’aimerais que nous dépassions cela.

- Selene
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deexalis.deviantart.com
 
Les troubles alimentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les troubles alimentaires
» troubles alimentaires anorexie boulimie - congrès paris juin 2012
» Les troubles alimentaires à début précoce
» Troubles alimentaires
» hp et troubles alimentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiples :: Discussions :: Documentation-
Sauter vers: