Multiples

Forum français pour les systèmes de personnalités/alters et leurs proches
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du DDNOS à l'OSDD (et l'UDD)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dwelt
Admin
Admin
avatar

Messages : 139
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Du DDNOS à l'OSDD (et l'UDD)   Mar 14 Nov - 10:25

Du DNNOS à l'OSDD (et l'UDD)



Source : Traumadissociation.com - Other Specified Dissociative Disorder



Autre trouble dissociatif spécifié (OSDD)

L'OSDD est un diagnostic qui a été introduit dans le DSM-5 publié en 2013. Avec le trouble dissociatif non-spécifié (UDD), il remplace le diagnostic de Trouble dissociatif toutefois non-spécifié (DDNOS).
L'OSDD est connu pour être causé par un traumatisme psychologique.

Le diagnostic équivalent pour l'ICD est Autre trouble dissociatif de conversion, qui inclue d'autres manifestations.
Pour tous les troubles dissociatifs, les symptômes apparaissent généralement après un traumatisme et incluent une gêne ou une confusion à propos de ces symptômes, et le désir de les dissimuler.




Critères de diagnostics du DSM-5

Cette catégorie s'applique à un panel de symptômes caractéristiques d'un trouble dissociatif qui causent un stress significatif ou une gêne sociale ou dans tout autre aspect prédominant du fonctionnement mais ne remplissant pas tous les critères d'une des classes de troubles dissociatifs. La catégorie OSDD est utilisée pour les cas où le clinicien choisit de spécifier la raison pour laquelle le panel de symptômes ne remplit pas les critères de diagnostic d'un trouble dissociatif. Ceci est fait en enregistrant "Autre trouble dissociatif spécifié" suivit par la raison spécifique (ex : "transe dissociative").
Un exemple de panel de symptômes pouvant être spécifié en utilisant la dénomination "Autre spécifié" :

1. Des symptômes dissociatifs variés, chroniques et récurrents
Cette catégorie inclue des perturbations associées avec des discontinuités peu marquées dans le sens de soi et l'agencement, ou l'altération, de l'identité, ou des épisodes de possession pour un individu ne présentant pas d'amnésie.

2. Des perturbations de l'identité due à une persuasion coercitive prolongée et intense
Les individus ayant été soumis à une persuasion coercitive intense (ex : lavage de cerveau, réforme de pensée, endoctrinement pendant la captivité, torture, emprisonnement politique sur le long terme, recrutement par un culte/secte ou par une organisation terroriste) peuvent montrer des changements durables, ou des questions conscientes, dans leur identité.

3. Des réactions dissociatives aiguës en réponse à des évènements stressants
Cette catégorie est pour les conditions aiguës et transitoire qui durent en général moins d'un mois, et parfois seulement quelques heures ou quelques jours. Ces conditions sont caractérisées par une réduction de la conscience, de la dépersonnalisation, de la déréalisation, des perturbations de la perception (ex : temps ralenti, macropsie), de la micro-amnésie, un état de stupeur, et/ou des altérations dans le fonctionnement sensori-moteur (ex : analgésie, paralysie).

4. Transe dissociative
Cette condition est caractérisée par une importante réduction ou une perte complète de la conscience de l'environnement immédiat qui se manifeste par un manque de réceptivité ou une insensibilité aux stimuli environnementaux. Cela peut être accompagné par des comportements stéréotypés mineurs dont l'individu ne sera pas conscient et/ou qu'il ou elle ne pourra contrôler, ainsi que par une paralysie transitoire ou des pertes de conscience. La transe dissociative n'est pas un composant normal des pratiques d'un culte ou d'une religion largement accepté.

Ganser's syndrome (donner et recevoir des réponses approximatives)
Il est décrit comme faisant partie de cette catégorie bien que n'apparaissant pas en tant qu'exemple de panel de symptômes.




DDNOS et DSM-5

Le DSM-5 n'utilise plus le terme de "toutefois non-spécifié" dans ses diagnostics, à la place il a été introduit les termes de "Autre trouble dissociatif spécifié" et de "Autre trouble dissociatif non-spécifié". Cela signifie que la plupart des gens diagnostiqués avec DDNOS seront diagnostiqué avec un OSDD par le nouveau DSM-5.

D'autres personnes pourront être classées avec un "Trouble de la dépersonnalisation/déréalisation" ou "Trouble dissociatif non-spécifié" (UDD), ou même avec un Trouble dissociatif de l'identité si ils présentent les critères légèrement agrandis du DSM-5 pour le TDI.



Relations entre le DDNOS et le DSM-5

Symptômes : Trouble dissociatif de l'identité mais les switchs ne sont pas observé par la clinicien, ou l'amnésie est importante à propos du passé mais pas dans la vie de tous les jours (DDNOS-1)
-> DSM-5 : Trouble dissociatif de l'identité

Symptômes : Comme le TDI mais les parties/alters sont moins distincts ou pas du tout distincts (DDNOS-1a) OU il n'y a pas d'amnésie (DDNOS-1b).
-> DSM-5 : OSDD

Symptômes : Trouble dissociatif avec des symptômes spécifiques : changement d'identité dû à un lavage de cerveau, réaction dissociative aiguë, transe dissociative (DNNOS-3, 4, 5, etc.), Syndrome de Ganser.
-> DSM-5 : OSDD

Symptômes : Déréalisation sans dépersonnalisation (DDNOS-2).
-> DSM-5 : Dépersonnalisation/Déréalisation

Symptômes : Trouble dissociatif avec symptômes peu clairs.
-> DSM-5 : UDD



OSDD, Trouble dissociatif de l'identité et DDNOS-1

Le premier exemple d'observation de l'OSDD est très similaire à ce que le DSM-4 attribuait au DNNOS-1.
Les deux sont décris comme une forme de trouble dissociatif complexe qui est très similaire au Trouble dissociatif de l'identité, mais les symptômes sont juste un peu faibles pour remplir les critères du TDI.
L'OSDD en exemple 1 est soit des perturbations d'identité avec des parties moins distinctes que dans le TDI (elles ne prennent pas physiquement le contrôle exécutif du corps de la personne mais influencent fortement les pensées et actions de la personne, et l'amnésie est présente), qui était connu comme le DNNOS-1a ; soit des parties dissociées distinctes (alters ou identités alternantes) existent et prennent le contrôle exécutif, mais sans amnésie, qui était connu comme le DDNOS-1b.
Cependant, le changement de formulation des critères de diagnostic du TDI signifie désormais des gens qui étaient diagnostiqués avec un DDNOS-1 sont maintenant diagnostiqué avec un TDI. Les deux changements significatifs impliquent le fait que les altérations d'identités (changement d'identité entre les différentes états de personnalité/alters/identités alternantes) peut être rapporté par la personne, la famille ou un ami plutôt que seulement par le personnel clinique, et que le critère d'amnésie a été un peu élargit.



Lien avec le DDNOS-2

Le second exemple de présentation du DDNOS dans le DSM-4 était décrit comme de la déréalisation sans dépersonnalisation. Ceci est maintenant inclut dans le diagnostic élargit de dépersonnalisation/déréalisation, ce qui a réduit le nombre de personnes avec un trouble dissociatif "autre et spécifié".



Lien avec le Trouble dissociatif non-spécifié (UDD)

L'OSDD et l'UDD se sont vu assignés le code de diagnostic 300.15 : 306-307. Ils sont désignés ensemble comme "une catégorie résiduelle pour les symptômes dissociatifs qui ne rentrent dans aucune catégorie".
L'UDD est utilisé quand le clinicien choisit de ne pas spécifié la raison pour laquelle les autres critères ne sont pas remplit, ou quand aucune information n'existe de façon à faire un diagnostic plus précis.




Critères de diagnostic de l'ICD

La version la plus récente approuvée par la Classification Internationale des Maladies, le guide de diagnostic publié par l'Organisation Mondiale de la Santé, est l'ICD-10 qui a été publié en 1992.
L'ICD-11 est en cours de discussion et des versions préliminaires existent.


Autre trouble dissociatif spécifié, Autre trouble dissociatif mixte spécifié

Code 7B3Y et 7B32.Y
Aucun critère ni description n'existent pour le moment. Dernière mise à jour, Décembre 2014



Autre trouble (de conversion) dissociatif

Ce n'est pas un seul trouble, mais un groupe de troubles spécifiques incluant : Trouble de la personnalité multiple (maintenant connu comme Trouble dissociatif de l'identité), Trouble (de conversion) dissociatif transitoire arrivant dans l'enfance et l'adolescence, et Autre trouble (de conversion) dissociatif spécifié.

Code F44.80 : Le syndrome de Ganser, caractérisé par des réponses "approximatives", généralement accompagné d'autres symptômes dissociatifs, et parfois de faits suggérant une cause psychologique.

Code F44.81 : Trouble de la personnalité multiple (trouble dissociatif de l'identité)

Code F44.82 : Trouble (de conversion) dissociatif transitoire arrivant dans l'enfance et l'adolescence

Code F44.88 : Autre trouble (de conversion) dissociatif spécifié incluant la confusion mentale et l'état crépusculaire (twilight state, non décrit)

En commun avec les autres troubles dissociatifs spécifié, des exemples de panels de symptômes sont donnés au lieu de critères explicites. Le critère de trouble dissociatif est :
G1. Aucune preuve de trouble physique qui pourrait expliquer les symptômes qui caractérisent le trouble (mais des troubles physiques peuvent être présents et amplifier les autres symptômes).
G2. Une association dans le temps entre les symptômes du trouble dissociatif et des évènements stressants, des problèmes ou des besoins.

Il ne peut être diagnostiqué lorsqu'un diagnostic plus précis est approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dwelt-multiple.blog4ever.com/
 
Du DDNOS à l'OSDD (et l'UDD)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiples :: Discussions :: Documentation-
Sauter vers: